Lutter contre les extinctions d'espèces

Si l'homme constitue aujourd'hui l'une des plus exceptionnelles émanations de la nature, il est aussi devenu son pire cauchemar. Capable du meilleur, tout comme du pire. Un pire à l'origine de graves déséquilibres : en détruisant les forêts, en chassant les animaux (pourtant protégés par des lois) pour leur viande ou à des fins commerciales, en développant toujours plus ses activités économiques et industrielles qui engendrent pollution et dégradation des écosystèmes, en exploitant à l'extrême les ressources naturelles, l'homme fragilise l'environnement et met en péril la survie de la faune et de la flore sauvages. Les biotopes sont détruits et peu à peu, des espèces s'éteignent. 1 oiseau sur 8, 1 mammifère sur 4 et 1 amphibien sur 3 sont actuellement menacés de disparition. Pour certains malheureusement, il est déjà trop tard... Pour d'autres en revanche, tout n'est pas perdu : sur le terrain, des programmes de conservation in situ* associant protection des habitats, recherche scientifique et développement durable des communautés locales contribuent à sauvegarder des espèces pourtant mal-en-point.
 
Les parcs zoologiques, dont celui de La Palmyre, prennent une part active dans la conservation des espèces en danger d'extinction soit en finançant ces programmes, soit en leur apportant un soutien scientifique, technique ou logistique (intervention sur place de vétérinaires, de soigneurs ou d'éthologues exerçant en zoo, achat de matériel, création de supports pédagogiques...).
 
Les modes d’action changent mais l’objectif demeure le même : préserver des animaux dont la survie est directement menacée à plus ou moins court terme par la déforestation, la chasse, l’expansion des activités humaines, la destruction des habitats...
 
Aujourd’hui, plusieurs programmes de conservation in situ font l’objet d’une attention particulière de la part du Zoo de La Palmyre. La majorité d'entre eux concerne des primates, parce qu'ils représentent 27% des espèces présentées au zoo mais aussi parce qu'ils font aussi partie des animaux les plus menacés dans la nature.

Nous soutenons toujours des programmes qui visent à :
- protéger une espèce animale fragilisée dans son milieu naturel (généralement présentée au zoo mais pas toujours...)
- améliorer les conditions de vie des populations locales et à les sensibiliser à la préservation de leur environnement.
 
* : c'est à dire directement dans le milieu naturel.

Crédit photo : © Tacugama Chimpanzee Sanctuary.