Les actualités du zoo

Repenser la conservation des orangs-outans

A Bornéo, notre partenaire HUTAN étudie la façon dont les orangs-outans (Pongo  pygmaeus) font face à la modification des paysages dans lesquels ils évoluent. L’habitat traditionnel des grands singes est constitué de forêts primaires de basse altitude, un milieu particulièrement prisé par l’exploitation forestière et surtout l’agriculture industrielle. En conséquence, les forêts primaires ont largement été détruites pour laisser place à la monoculture d’huile de palme, entraînant un déclin massif des orangs-outans sur les îles de Bornéo et Sumatra, ainsi qu’une intense fragmentation de leur population.

Naissance de guépards

Depuis la naissance de ses tout premiers guépards (Acinonyx jubatus) en 1992, le Zoo de La Palmyre a multiplié les succès de reproduction chez cette espèce : plus de 80 naissances ont été enregistrées jusqu’en 2015.

Premières sorties pour les louveteaux de Mackenzie

Les trois louveteaux de Mackenzie (2 mâles et une femelle) nés début avril sortent depuis une dizaine de jours dans leur enclos en compagnie des 3 adultes. A l’état sauvage, les louveteaux restent généralement dans la tanière de mise bas jusqu’à l’âge de 3 semaines avant de faire leurs premiers pas dehors, sous la surveillance étroite de leur mère et du reste de la meute.

Arrivée d’un couple de lémurs à ventre roux

Madagascar compte plus d’une centaine d’espèces de lémuriens dont la quasi-totalité est aujourd’hui menacée de disparition à court ou moyen terme. Les lémuriens détiennent ainsi un triste record : celui du groupe de mammifères le plus en danger à l’heure actuelle. Dans le cadre de sa mission de conservation des espèces en voie d’extinction, le Zoo de La Palmyre a donc décidé d’accueillir une nouvelle espèce parmi les représentants de ce taxon particulièrement fragilisé dans son milieu naturel et nécessitant un effort de préservation accru de la part des parcs zoologiques.

Pages