Naissance d’un cercopithèque de l’Hoest

Une femelle cercopithèque de l’Hoest (Allochrocebus lhoesti) est née le 23 juillet dernier à la suite d’une césarienne pratiquée sur sa mère âgée de 9 ans et dont l’accouchement ne se déroulait pas normalement. Lorsqu’une mise bas dystocique (accouchement difficile) se produit, l’équipe vétérinaire doit intervenir très rapidement afin de permettre la naissance du petit.

Après mûre réflexion, le bébé ne présentant pas un réflexe d’agrippement suffisant et sa mère étant une femelle primipare inexpérimentée, le vétérinaire a choisi de ne prendre aucun risque et a donc placé la petite femelle en couveuse à la nurserie du parc où elle a commencé à être nourrie par les soigneurs.

Quelques jours après la naissance, la couveuse a été installée dans le couloir de la singerie, juste en face de la cage des cercopithèques de l’Hoest. Ce retour précoce à proximité de son groupe d’origine permet au bébé d’avoir des contacts visuels et auditifs avec ses congénères et devrait faciliter sa future réintroduction auprès d’eux d’ici quelques mois.
 
Pour l’instant la petite femelle reçoit des biberons de 20 ml de lait toutes les 2 heures entre 8h du matin et minuit. Très dynamique, elle réagit favorablement à la présence des autres cercopithèques qui sont également très intéressés par ce bébé déjà bien remuant.
 
Les cercopithèques de l’Hoest vivent à l’est de la République Démocratique du Congo, à l’ouest du Rwanda et de l’Ouganda. Les adultes possèdent une imposante collerette de poils blancs autour du cou et des yeux couleur ambre. Les jeunes présentent un pelage brun-roux qui fonce avec l’âge.
 
Etonnamment, les cercopithèques de l’Hoest se déplacent principalement au sol et n’utilisent les arbres que pour s’alimenter, dormir ou se mettre à l’abri des prédateurs. Ils sont omnivores et consomment des fruits, des graines, des feuilles, des insectes, des œufs…
 
Classée vulnérable sur la Liste Rouge de l’UICN, l’espèce est malheureusement menacée par la déforestation et la chasse pour la viande de brousse. Elle est présentée au Zoo de La Palmyre depuis 1980.