Eclosion de tortues à éperons

Plus d’une vingtaine d’œufs de tortues à éperons (Centrochelys sulcata) ont éclos au vivarium du zoo après un peu plus de 3 mois d’incubation. Issus de la ponte d’une seule femelle, les œufs avaient été placés en incubateur à la fin du mois de novembre dernier.
 
Juste après leur éclosion, les petites tortues sont déposées dans un terrarium au premier étage du vivarium où elles sont quotidiennement surveillées par les soigneurs qui s’assurent en particulier qu’elles s’alimentent correctement.

 
La tortue à éperons détient plusieurs records : c’est la plus grosse tortue continentale (les mâles peuvent atteindre près de 100 kg), celle qui survit dans les biotopes les plus arides et creuse les terriers les plus longs (jusqu’à 15 m) où elle s’abrite lors des fortes chaleurs et de la saison sèche.
Sa couleur jaune sable lui permet de se fondre dans son environnement désertique.
 
Elle se nourrit essentiellement de végétaux mais dans la nature elle peut également consommer des charognes par opportunisme.
 
L’espèce est aujourd’hui classée « vulnérable » sur la Liste Rouge de l’UICN et sa collecte en milieu naturel est strictement interdite.